Pages suggérées

Medien / Medienkontakt
Agenda
Mitglied werden
Sitzungszimmer
Newsletter
Magazin & Abo
Kontakt

Vie

Du fair-play aussi envers celles et ceux qui «jouent de l’autre côté»

L’homophobie est inacceptable, y compris dans le sport. Pourtant, les remarques désobligeantes et les attaques verbales contre les hommes gays et bisexuels restent malheureusement très répandues. Afin de créer un environnement sûr pour les sportifs gays et bisexuels, les remarques homophobes doivent être sanctionnées de manière systématique.

Les conséquences négatives de l’hostilité envers les personnes LGBTIQ dans le sport

Malheureusement, l’homophobie et l’hostilité envers les personnes LGBTIQ sont encore monnaie courante sur les terrains de sport. Beaucoup d’athlètes queer n’osent pas faire de coming-out par peur de l’intimidation, des moqueries, des discriminations, de l’exclusion ou de la violence. Cette peur a une influence directe sur leurs performances sportives. Le sentiment d’être accepté et d’être en sécurité est crucial pour être performant-e.
En collaboration avec Swiss Olympic, nous montrons le «carton rouge à l’homophobie dans le sport» et nous avons réalisé une fiche d'information pour les entraîneurs et les responsables.

«Pédale, gouine, tapette, travelo»

De telles insultes n’ont pas leur place dans le sport. De telles insultes n’ont pas leur place dans le sport ou ailleurs car l’homophobie indirecte blesse aussi. Les attaques indirectes contre les personnes LGBTIQ, ce sont des insultes orales ou écrites dirigées contre des personnes qui ne correspondent pas aux représentations « hétérocis » du genre ou de la sexualité. Cela inclut également des blagues, des invectives et expressions inconsidérées qui mentionnent les personnes LGBTIQ de manière désobligeante. Ces insultes peuvent également être dirigées contre des personnes qui ne correspondent pas aux modèles de comportement ou d’apparence attendus des femmes ou des hommes. Vous trouverez de plus amples informations sur la manière de traiter ces insultes dans la fiche d’information.

Vous êtes concerné-e?

Vous pouvez vous défendre contre l’homophobie. Informez votre entraîneur et expliquez-lui la situation. Nous vous aiderons également. Contactez-nous à tout moment si vous avez besoin d’aide. Vous pouvez nous joindre par courrier ou par téléphone (Aktivieren Sie Javascript um diese geschützte E-Mail Adresse zu sehen./ 031 372 33 00).

Vous êtes athlète professionnel-le et vous souhaitez faire votre coming-out?

Le coming-out d’un athlète professionnel-le doit être bien planifié. C’est vous qui décidez du degré de publicité ! Nous pouvons vous aider simplement et en toute confiance. Contactez-nous par courrier ou par téléphone (office@pinkcross.ch/ 031 372 33 00).

Vous êtes entraîneur?

Notre fiche d'information vous aidera: