Pages suggérées

Medien / Medienkontakt
Agenda
Mitglied werden
Sitzungszimmer
Newsletter
Magazin & Abo
Kontakt

100 drapeaux arc-en-ciel arrachés et détruits à Buchs (SG)

Lors de la Journée internationale contre l'homo-, la bi-, l'inter- et la transphobie (IDAHOBIT), plus de 100 drapeaux arc-en-ciel ont été arrachés et détruits à Buchs (SG). Cette expression flagrante d'hostilité envers les personnes queer choque et montre une fois de plus qu'il est urgent de prendre des mesures.

"Nous ne nous attendions pas à cela", commente Björn Niggemann, membre du comité de l'organisation de Suisse orientale sozialwerk.LGBT+. "Tous les drapeaux que les membres de notre association avaient accrochés la veille au soir le long de la rue de la gare de Buchs ont été arrachés et détruits. Il y avait plus de 100 drapeaux" À Saint-Gall, Schaan et Coire, où se déroule la même action des associations Otherside, Flay.LI et le sozialwerk.LGBT+, rien n'a été endommagé ou détruit.

Aujourd'hui, la Journée internationale contre l'homo-, la bi-, l'inter- et la transphobie (IDAHOBIT) est célébrée dans plus de 130 pays du monde et constitue une journée d'action contre la discrimination anti-queer. "Le fait qu'une action comme la nôtre soit perturbée en ce jour est choquant et montre une fois de plus que la société est, dans certains endroits, loin d'être aussi ouverte et acceptante qu'on le prétend habituellement", a poursuivi M. Niggemann.

Roman Heggli, directeur général de Pink Cross, ajoute : "Ce matin même, nous avons publié le dernier rapport sur les crimes de haine, déposé une pétition auprès du Conseil fédéral et exigé des mesures contre la haine avec les parlementaires de 16 cantons. La destruction des drapeaux est un triste exemple d’intimidation envers notre communauté que nous ne pouvons pas laisser passer, car la détérioration de symboles accompagne bien trop souvent la violence envers les personnes" Muriel Waeger, codirectrice de l'Organisation lesbienne suisse (LOS) rajoute : "La politique ne doit plus fermer les yeux, mais agir activement contre l'hostilité à l’encontre des personnes queers."

L'association sozialwerk.LGBT+ a déjà déposé une plainte pénale auprès de la police cantonale. Des membres de l'association de Coire viendront à Buchs à midi et approcheront de nouveaux drapeaux avec l'équipe sur place. "Nous ne nous laisserons pas abattre et, en ce jour, nous lutterons contre la discrimination et la haine envers la communauté queer. La haine contre les personnes queer n'a pas sa place dans la société d'aujourd'hui ! C'est ce que le drapeau arc-en-ciel représente et c'est ce que nos associations représentent - un front uni en ce jour - et nous nous battons contre celles et ceux qui attisent la haine", promet Björn Niggemann.

Communiqué de presse du 17 mai 2021

 

Malgré la pandémie, les crimes haineux anti-LGBTQ n'ont pas diminués en 2020

Aujourd'hui, le nouveau rapport sur les crimes haineux a été publié : en 2020, 61 cas de crimes haineux contre les personnes LGBTQ ont été signalés, soit plus d'un cas par semaine. Le nombre de cas non signalés reste élevé. 
Des mesures doivent maintenant être prises :

Aujourd'hui, une pétition comptant plus de 3 500 signataires a été déposéeà Berne. Elle demande au Conseil fédéral de prendre des mesures de prévention et de sensibilisation contre l'hostilité envers les personnes LGBTQ.

Dans 16 cantons, des interpellations et postulats seront déposés afin de pouvoir prendre des mesures efficaces contre les crimes de haine et l'hostilité envers les LGB à tous les niveaux. Il s'agit ainsi de soutenir les personnes concernées et de prendre des mesures préventives dans les cantons.

Lien vers le communiqué de presse

Voir le rapport 2020 sur les crimes de haine